Articles les plus consultés

mardi 3 décembre 2013

INITIATION à la Généalogie : CM1/CM2

INITIATION à la Généalogie :


CM1/CM2 école élémentaire 
"Le Canigou" de BAGES




Année scolaire 2013/2014
 

Cette année, j'interviens dans deux classes à double niveau : CM1/CM2 (les A et les B)


Suite aux interventions de l'année précédente, le projet devient très concret : je l'aborde désormais d'une manière professionnelle.

La préparation de ces interventions a été plus soignée et cette année, je propose aux enfants de relever le défi de la Fédération Nationale de Généalogie : Le Brevet du jeune généalogiste.


La première séance a eu lieu le lundi 25 novembre 2013 pendant tout l'après-midi.


 
J'ai préparé un dossier pour chaque enfant des 2 classes où il a pu trouver :
  • une analyse de son prénom et de son nom de famille
  • la répartition de son nom de famille en 4 cartes de France sur 100 ans
  • Un livret préparé par mes soins pour soutenir son travail personnel
  • Une fiche individuelle
  • un arbre vierge

Je suis intervenu pendant une heure et demi par classe.

___

Déroulement


Nous avons commencé par définir ce qu'est la généalogie.

Peu d'enfants connaissaient ce mot mais beaucoup savaient ce qu'est un arbre généalogique...^^

J'ai ensuite fait un tour de classe pour parler des prénoms et des noms de famille... Là, j'ai eu des bouches ouvertes et des yeux agrandis !

A la question "Savez-vous ce que veut dire votre nom ?", j'ai eu des réponses diverses comme :

"Moi, ça vient de la mare..."
(Mademoiselle Liz CANARD)


Beaucoup ont des origines espagnoles (nous sommes à 25 km de la frontière) et ils ont découvert le suffixe -ez (fils de)
De la même manière, je leur ai expliqué que cela existait dans tous les pays, et que les noms se sont formés d'une manière identique.

Nous avons vu le préfixe ben (Maghreb) , les suffixes -son (anglophones) -sen (Scandinavie) -es (Portugal) -ak (Pologne) qui signifient tous fils de.


Nous avons ensuite abordé la méthodologie pour commencer sa généalogie. 
 
Bien sur, la recherche commence par demander les informations de base à ses parents et ses grand-parents.

Je leur ai expliqué comment remplir une fiche individuelle simple, quelles sont les informations essentielles à noter (nom, prénom, date et lieu de naissance...)

L'arbre vierge servira de brouillon car ils sont libres pour le montage.

Le livret leur propose des sites internet à visiter (geneanet, rfg, archives en ligne, mémoire des hommes, archives de France).



Je leur propose également mon assistance (e mail/tel) en cas de difficultés ou questions diverses.

Leur challenge sera de réaliser un travail sur les 15 premières personnes de leur arbre.

Mais la Fédération est souple, ils peuvent travailler sur qui bon leur semble (collatéraux), nulle obligation de faire un arbre direct parfait...

Les enfants ont été assez emballés par ce travail et surtout par la sanction du Brevet.

"-Monsieur, c'est quoi un brevet ?
-C'est un diplôme.
-Super! j'en ai déjà 6, ça m'en ferra un de plus !"


 
Nous avons ensuite visionné des actes (du XVIe au XXe) où ils ont découvert les différentes façons d'écrire selon l'époque.


Nous avons terminé la séance par des photos d'antan.

Les garçons ont réagi face aux poilus et les filles face aux belles toilettes du XIXe.




Les deux maîtresses ont été apparemment ravies.

Quelques enfants et parents m'ont déjà envoyé des mails pour bien comprendre le travail demandé ainsi que pour quelques difficultés familiales.

(J'ai même reçu un mess. d'un élève à la fin d'après-midi de ce lundi!)

L'échéance de leur travail est fixée vers fin mai 2014, date où nous irons visiter les AD66 pour une sortie pédagogique qui conclura les interventions.

Mais la consigne a été donnée :

C'est une activité de loisirs et les devoirs du jour passent avant (acquiescement des maîtresses ;)

L'année scolaire se finira avec la remise des Brevets.

Madame Évelyne DURET, chargée de la jeunesse à la Fédération est ravie de cette initiative et m'a encouragé à poursuivre et à approfondir ma démarche.

___

Lundi 9 décembre 2013, je vais revoir les CM2 uniquement pour leur faire une séance de soutien d'histoire car leur programme est royal : Révolution -> 2GM !

Je rédigerai un billet pour raconter cette intervention, nouvelle pour moi.

 ___


Je reverrai tous les enfants pour la deuxième séance de généalogie en janvier qui portera sur les moyens technologiques et les photos de famille.
(Les enfants sont un public rêvé pour parler d'informatique et d'internet, ils ont ça en eux...)

Je leur ai conseillé de profiter des fêtes de fin d'année pour discuter avec leurs aïeux présents. Je leur ai suggéré d'enregistrer ces conversations par mémo-vocal.

Les graines sont plantées, reste à arroser et nous aurons de belles racines !

13 commentaires:

  1. Bravo, alors cela y est contact est pris avec Mme Duret
    La persévérance deuxième qualité du généalogiste après la curiosité, je crois que tu as les deux.

    RépondreSupprimer
  2. Super intéressant ! Comme cela t'est il venu? Ce serait génial que ce soit systématique dans toutes les écoles ! J'adorerais le faire :)

    RépondreSupprimer
  3. @ Cedeca :Flatté !
    Nous sommes sur les mêmes ondes avec Mme DURET...Contact top !

    RépondreSupprimer
  4. @Céline : Je t'encourage à faire de même...On se contacte pour en parler ;)

    RépondreSupprimer
  5. Ce serait vraiment super après cela dépendra aussi du directeur de l'école de mon village !

    RépondreSupprimer
  6. Bien qu'ils commencent à être lointains, je garde de très bons souvenirs de ces ateliers généalogiques, dont mes enfants en primaire, bénéficiaient grâce à leurs instituteurs, d'une manière bien moins élaborée que celle que tu proposes !
    Bravo pour cette initiative !
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  7. Bonsoir,

    Une belle et intelligente démarche qui devrait conduire des AD et des associations généalogiques à réfléchir sur les prolongements à donner.
    Bravo.

    RépondreSupprimer
  8. Superbe initiative que de transmettre aux jeunes générations. L'expérience doit être enrichissante pour tous ! BRAVO :-)

    RépondreSupprimer
  9. Une belle idée d'activité pour le passage aux nouveaux rythmes scolaires ;-)

    RépondreSupprimer
  10. christelle martinez3 décembre 2013 20:18

    Je n'ai que 2 choses à dire : BRAVO et j'espère que mes filles pourront avoir la chance de t'avoir dans leur école.. Bisous

    RépondreSupprimer
  11. Bravo ! C'est toujours merveilleux de pouvoir transmettre sa passion aux jeunes générations.

    RépondreSupprimer
  12. Bonsoir
    Comment avez-vous régler le problème des familles mono-parentale si vous en aviez ainsi que les familles d'origine étrangères pour lesquelles les archives ne sont pas évidentes à trouver. Je suppose que travailler sur des archives familiales et des informations privées nécessitent l'autorisation des familles. Passionné de généalogie et voulant faire partager ma passion à mes élèves ; ces questions m'ont toujours arrêtées.

    RépondreSupprimer
  13. Bonsoir, ce projet est génial, vraiment bien monté. ça m'a donné envie d'y retourner pour faire ces activités! ;) et puis le cours d'histoire c'est la cerise sur le gâteau.

    RépondreSupprimer