Qui êtes-vous ?

Ma photo

Généalogiste Familial Professionnel, Diplôme Universitaire Généalogie et Histoire des familles de Nîmes - mention Bien. Interventions scolaires, recherches, accompagnement et formations. Zone géographique Languedoc-Roussillon.

jeudi 17 octobre 2013

100 MOTS ET UNE PHOTO POUR UNE VIE...

100 MOTS ET UNE PHOTO 
POUR UNE VIE...


Ou comment appliquer le deux en un pour les généachallenges ;)


Mon arrière-grand-père Charles Marie Alexandre MATHIS (1884/1968) exerça la noble profession d'instituteur d'école communale en son temps dans la Sarthe puis dans les Vosges.
(voir "Des fleurs à l'encre violette" sur le blog laporteplume : gilleslaporte.blogspot.fr)

Son père, Marie Charles Athanase (1845/1890), ayant été basé au Mans comme lieutenant d'infanterie au 79e de ligne, Charles Marie Alexandre y trouva son poste et son épouse, Yvonne Jeanne Marie PERRIER, mon arrière grand mère.

Ils eurent mes deux premières grandes-tantes, Yvette et Paulette dans la Sarthe, puis ce fut le retour au pays, fin 1911, après le décès des deux tantes de Charles, Marie Clementine Euphémie et Marie Sophie Josephine qui lui laissèrent faute d'héritiers la maison et l'héritage récolté au Caire depuis l'implantation en 1850 d'un commerce de linge...



 Charles Marie Alexandre MATHIS et Yvonne Jeanne Marie PERRIER
vers 1908

~~~~

"Charles Marie Alexandre ! … remets-toi à travailler … L'argent n'est pas éternel..." 

Instituteur, rentier ? 

 Jeanne nait en janvier 1914. 

Je pars début août et prends une balle par jambe au col de la Chipotte le 30... 
Une médaille militaire et une croix de guerre avec palme... 

Mireille (ma grand-mère) arrive en 1924 et Monique en 1926. 

Ma maison : Madame, 5 filles et une domestique... 

Réformé pour 1939, notre maison est néanmoins détruite par les allemands avant leur départ. 

Fabien, né 3 ans après mon départ reste l'héritier des cinq sœurs MATHIS.

 ~~~~

Le grand-père de Charles, Jean Pierre (1818/1883) était lui-même instituteur sur la commune de Bru dans les Vosges.

Charles était bon dessinateur, il m'en reste un carnet plus que précieux réalisé entre novembre 1899 et octobre 1906.















" Le fruit est meilleur s'il est partagé"